Des médias perdent des plumes en Haïti

La partialité et la dépendance de certains médias en Haïti face au pouvoir actuel sont en train de les réduire au néant tout en les positionnant contre le peuple haïtien. La crise socioéconomique et politique que fait face Haïti n’est pas sans conséquence sur les médias haïtiens. C’est ainsi que des médias influents deviennent moins populaires alors que d’autres médias moins populaires deviennent plus influents en Haïti au cours des deux dernières années (2018-2019). En ce sens, il y a quelques années, la Radio Télé Ginin a été la plus écoutée dans tous les recoins d’Haïti. De nos jours, la Radio Télé Zénith est la plus écoutée dans le pays généralement. Après quoi vient la radio Méga FM. Qu’est-ce qui pourrait engendrer cette situation?

Des médias comme Radio Vision 2000, Radio Signal, Radio Ginin, Radio Caraïbes et d’autres radios pro-gouvernementales qui ont été très influentes dans l’information et la désinformation des populations locales deviennent de moins en moins écoutés au cours des deux dernières années (2018-2019). La raison qui explique ce virement de situation est due à la partialité et à la dépendance de ces médias face au pouvoir d’alors. Car, certaines de ces médias radiophoniques, télévisés et écrits font vraiment le sale boulot de protéger les secrets polichinelles des gouvernements haïtiens en dépit du fait que la situation du pays tourne continuellement vers des pentes négatives et décroissantes. Dans un pays où l’inflation galopante atteint la barre des 19%, dans un pays où des manifestations émaillées de violence, de casse et de pillage réclament la démission pure et simple du président de la République d’Haïti, dans un pays où la guerre civile est déjà déclarée notamment dans le Nord d’Haïti entre Shada et Lafossette, dans un pays où le désespoir est de plus en plus généralisé, certaines presses n’arrivent pas à faire la décantation entre le bien-être de la collectivité et les intérêts mesquins dont elles privilégient au détriment du pays. Delà, d’après les observations faites dans le pays généralement, la population haïtienne cible des radios et des presses qui ne travaillent pas en conséquences pour aider au changement dont beaucoup d’haïtiens rêvent pour le pays. De ce fait, la population nationale arrête de s’informer de ces médias jugés partisans et dépendants.

En somme, ils sont rares les médias qui sont à 100% indépendants et impartiaux en Haïti. Toutefois, certains des médias haïtiens sont plus pertinents que d’autres en ce qui concerne les actualités mises en avant. Dans ce contexte, des couches de la population haïtienne choisissent de s’informer en fonction des rubriques d’informations sociopolitiques diffusées et en fonction de la couverture des événements nationaux. De ce fait, la revue LE SCIENTIFIQUE constate que beaucoup de médias haïtiens ne couvrent pas les événements (manifestations politiques, conférences de presses populaires, etc) insurrectionnels qui se produisent en Haïti pour exiger la démission forcée du président haïtien et de son gouvernement déjà démissionnaire mais exerçant les affaires courantes depuis plusieurs mois. Ce qui montre clairement que des médias sont confortables dans cette situation de crise sociopolitique et économique que le pays se traverse depuis deux ans. Conscientes des pots de vin donnés à ces médias pour faire la propagande pour le peu d’actions gouvernementales, des couches de la population haïtienne arrêtent d’écouter les émissions diffusées par ces médias locaux et nationaux.

Pour en savoir plus abonnez-vous sur notre page Facebook ou Twitter !

Auteur : Marc-Donald VINCENT, ingénieur agronome, technicien urbaniste, spécialiste de gestion de projets, maîtrise en gestion de projets (en cours), infos@lescientifique.com, +(509) 46307623

Marc-Donald VINCENT

Marc-Donald VINCENT est ingénieur agronome, technicien urbaniste, spécialiste de gestion de projets. Il fait un master en Gestion de projets à l'ISTEAH. Il vit en milieu rural à Milot, Nord, Haïti. Il est fondateur et administrateur de la revue LE SCIENTIFIQUE. Email : infos@lescientifique.com; Téléphone : +(509)46307623.

Laisser un commentaire