Haïti : Des bougies en hommage des légendes disparues de la musique haïtienne à Milot

« L’artiste ne meurt jamais » dit-on. Eh oui ! Grâce à ses réalisations qui resteront sur cette terre pour mettre de la joie dans nos cœurs. Dans ce contexte, le (MUDAIMH) et la Mairie de Milot n’hésitent pas à rendre hommage aux artistes et musiciens haïtiens disparus. Quand on sait qu’en Haïti, « les artistes haïtiens sont à peine valorisés et oubliés lorsqu’ils sont malades ou en mauvaise situation financière ».

Des plus jeunes aux plus âgés, les artistes ou musiciens haïtiens s’en vont en nous laissant un héritage de chansons. Lorsqu’on apprend le décès d’un artiste ou d’un musicien, c’est toujours une triste nouvelle, car inconsciemment, ils font partie de notre vie. Certains ont eu la chance de vieillir et de faire de longues carrières, d’autres nous ont quittés avant l’heure, les uns emportés par des maladies, des accidents… D’autres avaient le mal de vivre…

Aujourd’hui, nous remarquons que de très grands noms des artistes-musiciens haïtiens se sont plongés dans l’oubli éternel ainsi que des grands groupes musicaux des années 60, 70, 80 qui ont marqué l’histoire de la musique haïtienne jalonnée de succès, ici comme ailleurs que l’actuelle génération haïtienne ne connait même pas. Il est inutile de préciser à quel point ces derniers ont contribué à coloriser notre paysage musical. Ils ont créé les plus grands hits musicaux de tous les temps qui ont fait danser tout le monde, ces hits que l’on connaît par cœur, les titres les plus surprenants et qui donnent la nostalgie, de l’émotion, de la chair de poule.

Pour démarrer officiellement le projet du musée d’art et d’instruments de la musique haïtienne dénommé : MUDAIMH. Et pour lancer les 200 ans de la mort du Roi Henri Christophe, le MUDAIMH et la Mairie de Milot organiseront une veillée aux bougies le lundi 13 mai 2019 et le 26 juillet 2019 prochain au pied du palais sans-souci de Milot en mémoire de tous les artistes et des musiciens haïtiens disparus. Ils allumeront et déposeront symboliquement cinquante-cinq (55) bougies à la cire d’abeille et des gerbes de fleurs……. en vue d’immortaliser les légendes absolues qui ont marqué la musique haïtienne par leur talent. Le 13 mai 2019 prochain marque le 34e anniversaire de la mort d’Emmanuel Antoine Rossini Jean-Baptiste dit «Ti Manno», qui reste toujours gravé dans les mémoires.

Le (MUDAIMH) et la Mairie de Milot appellent aux fanatiques de l’orchestre septentrionale, Tropicana d’Haïti, Tabou combo, Skah Shah , Coupé Cloué , Bossa Combo, D. P. Express, Barikad crew, king posse, à tous les membres de la famille des artistes et toute autre personne qui se sent concernée, de placer une ou plusieurs bougie (s) à la cire d’abeille en mémoire d’un artiste ou d’un musicien disparu ou retraité à leur balcon et fenêtre à la tombée de la nuit lundi 13 mai 2019 et pour dire « Je ne t’oublie pas « … La veillée aux bougies prendra fin le 18 mai 2019: date d’anniversaire de la mort du père du compas direct le feu «Nemours Jean Baptiste».

Le (MUDAIMH) et la mairie de Milot ont pour initiative citoyenne d’initier la création d’une « œuvre mémorielle » en hommage aux artistes et musiciens haïtiens disparus. Cette œuvre, sera conçue comme un « lieu de mémoire » et de « recueillement » pour tous ceux qui souhaitent honorer un groupe, un artiste ou un musicien disparu. Une telle activité vise à faire connaître la vie et les qualités de nos artistes aux générations futures.

Ce projet s’inscrit aussi dans une démarche de refus de l’oubli. L’œuvre sera construite dans le département du nord d’Haïti et sera dévoilée le 26 juillet 2020 prochain pour marquer le 35e anniversaire de la mort Webert Sicot, Emmanuel Antoine R. Jean-Baptiste dit «Ti Manno» et Nemours Jean-Baptiste et pour marquer les 200 ans de la mort du Roi Henri Christophe.

Auteur : Abdience Obin

Email: infos@lescientifique.com

Facebook : commentaires
Print Friendly, PDF & Email

LE SCIENTIFIQUE

LE SCIENTIFIQUE est la seule revue scientifique et socioprofessionnelle d'Haïti. Cette revue est fondée par Marc-Donald VINCENT (ingénieur agronome, technicien urbaniste, spécialiste de gestion de projets, étudiant en Maîtrise en Gestion de Projets à l'ISTEAH et domicilié en milieu rural à Milot, Nord, Haïti) et Marc-Méland VINCENT (étudiant en Sociologie à l'UEH au Campus Roi Henry Christophe de Limonade, domicilié au Cap-Haïtien, Nord, Haïti). Email : infos@lescientifique.com, Téléphone : +(509)46 30 76 23.

Vos commentaires ?