HAITI – EMBARGO DÉGUISÉ : Toujours en 2019, Haïti est régulièrement sous une forme d’embargo déguisé

HAITI – EMBARGO DÉGUISÉ : Toujours en 2019, Haïti est régulièrement sous une forme d’embargo déguisé: 

Haïti est depuis près d’un siècle connu comme le pays le plus pauvre du continent américain. Ayant accédé à l’indépendance dans des conditions difficiles au début du dix-neuvième sièclesiècle en 1804, la population Haïtienne a vécu jusqu’à la fin des années 60 dans et d’ une économie à prédominance agricole basée sur la petite exploitation paysanne de faible productivité. L ’économie urbaine est restée rachitique et liée au commerce international, faible en volume, en valeur et en part relative du produit intérieur brut. L ’essai de modernisation amorcé au début des années 70 n ’a pas donné les résultats espérés, l’industrialisation étant restée relativement faible, ralentie en partie par une  agriculture qui s’est montrée incapable de satisfaire la demande urbaine. La migration interne a contribué, d’autre part, dans ce contexte à alimenter un secteur informel urbain pléthorique et très peu capitalisé. La croissance de type extensif qu’a connu le pays n ’a pas permis une augmentation significative des revenus moyens et le taux de pauvreté est demeuré très élevé. La permanence de cette situation réclame que les analystes y prêtent une attention soutenue.

Haïti jusqu’à présent fait face à de nombreuses ddifficultés. Ce qui retarde son décollage socioéconomique. Car, les ressources du pays ne sont jamais exploitées. Que ce soit les mines aurifères, d’argent et de pétrole. Il semble que les informations sur le potentiel minier d’Haïti soient des secrets pour sa propre populatiopopulation… Le pays en moyenne tout entier vit sous le seuil de la pauvreté. Voici les points saillants qui expliquent l’embargo déguisé d’Haïti :

1- Un secteur privé réduit au commerce des produits importés des USA et de la République Dominicaine;

2- Un État Haïtien défaillant qui vit presque de l’aide étrangère;

3- L’isolement d’Haïti depuis son indépendance révoltante de la métropole française où Haïti avait battu l’armée Napoléonienne Française le 18 Novembre 1804;

4-L’inexploitation des mines d’ors, de cuivre, d’argent et de pétrole haïtien;

5- La destruction de l’agriculture haïtienne.

6- La désunion haïtienne ;

7- Les crises politiques commanditées;

8- La destruction de la production nationale d’Haïti;

9- Etc.

Maintenant, en Haïti, il y a régulièrement de rareté de gasoline et de diésel, le dollar américain est à 82 gourdes (monaie locale). La misère tue le premier peuple noir du monde indépendant… Et la bourgeoisie haïtienne n’est pas inquiétée vu qu’elle soit mulâtre !!!

Auteur : Marc-Donald Vincent , infos@lescientifique.com 

Facebook : commentaires
Print Friendly, PDF & Email

LE SCIENTIFIQUE

LE SCIENTIFIQUE est la seule revue scientifique et socioprofessionnelle d'Haïti. Cette revue est fondée par Marc-Donald VINCENT (ingénieur agronome, technicien urbaniste, spécialiste de gestion de projets, étudiant en Maîtrise en Gestion de Projets à l'ISTEAH et domicilié en milieu rural à Milot, Nord, Haïti) et Marc-Méland VINCENT (étudiant en Sociologie à l'UEH au Campus Roi Henry Christophe de Limonade, domicilié au Cap-Haïtien, Nord, Haïti). Email : infos@lescientifique.com, Téléphone : +(509)46 30 76 23.

Vos commentaires ?