Milot – Haïti : Incendie criminelle de l’Ecole Professionnelle de Milot

Milot – Haïti : Incendie volontaire de l’Ecole Professionnelle de Milot et vols des matériels avant cette incendie… 

Dans la matinée du Dimanche, le 27 Janvier 2019, le bâtiment flambant neuf de l’école professionnelle de la ville de Milot a été incendié criminellement après le vol de presque tous les matériels et outils de cet établissement professionnel devant desservir sous peu la commune de Milot. Alors qu’il y avait une manifestation deux jours avant l’incendie où la population milotienne réclamait de l’électricité 24/24, de l’utilisation des fonds de la Citadelle au profit de la commune, du fonctionnement de l’école professionnelle de Milot, de l’installation de la téléphérique, de l’installation du nouveau hydroélectrique que le président Jovenel Moïse promettait, un incendie a ravagé une grande partie dudit local de l’Ecole professionnelle, au bas de la ville, a constaté LE SCIENTIFIQUE . Les dégâts sont considérables et des vols ont été constatés avant cette incendie. 

« Impossible de savoir combien nous avons perdu, mais ce sont des milliers de gourdes qui se sont envolés en fumée et en vols», se désolent les citoyens de la commune. « Les gens hurlaient et pleuraient ce matin (Dimanche 27 Janvier 2019) lorsqu’ils sont arrivés. « C’était terrible », concluent-ils en baissant la tête.

Un citoyen avisé témoigne « C’est avec des larmes aux yeux que j’ai pu constater les dégâts de l’incendie au local flambant neuf tôt ce matin. Mes pensées vont aux jeunes et à la communauté milotienne qui ont tout perdu. Que ceci nous donne des forces pour dire ASSEZ ! et de nous battre pour une Haïti meilleure ». 

Sur place, le feu brulait encore en milieu de matinée à l’intérieur du local. Des matériels et outils sont partis en fumée même si d’autres ont pu être sauvés. Le feu était puissant que des outils en fer ont été déformées par la chaleur ardente. L’odeur de la fumée âcre n’a pas empêché la présence de nombreux badauds venus apporter leur solidarité ou prendre des photos. La police de Milot était également présente.

Milot sous le choc

Un autre citoyen déclare « L’origine de l’incendie en Haïti est rarement accidentelle. Elle est soit politique soit criminelle. Les groupes antagoniques qui s’agglutinent autour des cartels municipaux permettent facilement de remonter la filière criminelle. La politique, c’est autre chose ». 

« Cet incendie est essentiellement dû à l’incurie de l’État dans toutes ses composantes, que ce soit les municipalités ou l’État national. On n’a jamais pu gérer Milot en respectant un minimum de normes », a déclaré un étudiant en Agronomie de la commune.

D’autres font référence à une stratégie des opposants visant à casser le rythme des manifestations dans la commune. D’autres encore pensent à une stratégie d’effacer les traces de vols des outils et matériels qui ont lieu la soirée audit local. Il faut mentionner que certains citoyens de la commune prévoient une guerre civile dans la commune.

Par ailleurs, le maire de Milot, Jacques Bernardin était sur les lieux pour constater les dégâts et ordonner au juge de paix de dresser un procès verbal à cet effet.

Auteur : Marc-Donald VINCENT,

infos@lescientifique.com

Facebook : commentaires
Print Friendly, PDF & Email

LE SCIENTIFIQUE

LE SCIENTIFIQUE est la seule revue scientifique et socioprofessionnelle d'Haïti. Cette revue est fondée par Marc-Donald VINCENT (ingénieur agronome, technicien urbaniste, spécialiste de gestion de projets, étudiant en Maîtrise en Gestion de Projets à l'ISTEAH et domicilié en milieu rural à Milot, Nord, Haïti) et Marc-Méland VINCENT (étudiant en Sociologie à l'UEH au Campus Roi Henry Christophe de Limonade, domicilié au Cap-Haïtien, Nord, Haïti). Email : infos@lescientifique.com, Téléphone : +(509)46 30 76 23.

Vos commentaires ?